La Tanzanie…en terre Massai!

Au fil des années, le dépaysement que nous pouvons ressentir en posant les pieds dans un pays lointain est de moins en moins frappant.

Les cultures ancestrales tentent à disparaître notamment dû à l’émergence des pays en voie de développement. L’accès aux nouvelles technologies gomme également le fossé qu’il pouvait y avoir entre différentes cultures. Néanmoins, il reste quelques endroits sur terre assez préservés et la Tanzanie en fait partie.

Pays de l’Afrique de l’est situé dans l’hémisphère sud, la Tanzanie est non seulement le berceau de la civilisation Massai mais également un pays offrant une multitude de paysages fascinant accueillant les big five!

Enthousiasmées à l’idée d’aller à la rencontre de cette population et de partir en safari pour la première fois, ma sœur, ma maman et moi avons réservé dans une agence tout à fait particulière pour ce voyage : Continents insolites. Nous adorons cette agence qui organise des voyages 100% sur mesure en dehors des sentiers battus…

Ce voyage en Tanzanie fut tel que nous l’avions imaginé : émotions, découvertes culturelles et rencontres extraordinaires ont rythmé cet aventure hors du temps !

Bienvenue en terre Massai !

Après un vol Amsterdam- Arusha, une nuit à Arusha et quelques heures de route en 4X4 dans le bush, nous voilà arrivées en pays Massai. En plein milieu du bush, se dresse devant nous notre magnifique campement composé de plusieurs tentes nous permettant d’avoir tout le confort nécessaire.

Imaginez-vous, vous réveiller chaque matin dans cette nature, les premiers rayons du soleil léchant les herbes jaunes avec au loin la vue sur les neiges du Kilimandjaro? Nous étions ébahies devant un tel spectacle ! De temps à autre, nous avions même la chance d’apercevoir nos toutes premières girafes ! Magique!

Hébergement : LONGIDO TENTE IGLOO

Le lendemain matin, à l’aube, nous prenons la direction de la montagne la plus proche (qui paraissait si près) ! Après plus de 5 heures de marche dans les hautes herbes du bush, notre guide Massai nous propose « d’escalader » la montagne pour aller à la rencontre des guerriers Massais venus se reposer! Après plus de 2 heures d’ascension, nous arrivons enfin à destination ! Mais alors que nous apprécions le magnifique panorama sur le bush et le Kilimandjaro, une odeur nauséabonde commence à titiller nos narines… Après quelques pas, nous découvrons le refuge de ces guerriers où gît carrasses de viandes et soupes de sang leur permettant de reprendre des forces en un temps record ! Accueil formidable mais lorsqu’il nous demande de tester les vertus de ces viandes, nous préférons les croire sur parole…  Maman goûtera tout de même à la soupe…sous le regard amusés des guerriers et surtout, sous nos yeux ébahis ! Cette soupe permettrait également aux jeunes mamans de se rétablir rapidement d’un accouchement difficile.

Après cet incroyable bain de culture, retour à notre campement en passant par un village Massai. Après négociation auprès du chef du village, nous pouvons entrer dans son territoire. Et là, au milieu de la Tanzanie, à plus de 200km de la ville de Arusha, en pleine savane africaine, nous rencontrons, pour la première fois le peuple Massai. Beaucoup d’entre eux n’avaient jamais vu de personnes blanches, nous ne parlions absolument pas la même langue et pourtant, en y repensant, j’ai l’impression que nous avons discuté ensemble tout l’après-midi!  C’est sans doute cela  le langage universelle : des femmes qui se comprennent entres elles juste par un regard et quelques signes, des hommes si fiers de nous montrer leur village, des enfants courant autour de nous si heureux que nous nous soyons arrêtées pour visiter leur village… Nous sommes si différents et pourtant, nous nous sommes senties si proches d’eux. Si je devais me rappeler d’une chose, c’est de ce sentiment de proximité que nous avons ressenti lorsque nous avons rencontré ce peuple.

Je me rappellerai aussi de la joie que ces personnes dégagent. Ces femmes, ces hommes qui n’ont aucun bien matériel mais qui sont si heureux. Le confort est spartiate mais ne dit-on pas que le bonheur n’est pas d’avoir tout ce que l’on désire mais d’apprécier ce que l’on a?

Et quel enseignement tirer de ces mères attentives à leur enfant à chaque instant? Que penser de ces bébés ne pleurant jamais, emmitouflés sur le dos de leur maman tout au long de la journée bercés par les mouvements de leur corps? Et que dire de la gaieté de ces petits garçons à qui on donne la responsabilité de veiller sur le troupeau du village ? N’est ce pas là un excellent sujet de réflexion et de remise en question sur notre société occidentale actuelle?

Le cratère de Ngorongoro !

Il est déjà temps de lever le camp et de partir en direction de cet endroit exceptionnelle. La densité des espèces présentes est extraordinaire. Le Ngorongoro est connu pour les scènes de chasse auxquelles on peut régulièrement assister de la part des grands fauves et nous avons eu la chance d’assister à la chasse d’une lionne : moment magique!

Quelques images valant mieux qu’un long discours, je vous laisse apprécier le paysage…

Cratère de Ngorongoro- apparition d’un éléphant!

 

Cratère de Ngorongoro

Logement : PLANTATION LODGE

Le parc national de Tarangire 

Parc national de Tarangire

Pour clôturer en beauté notre séjour, nous avons séjourné trois nuits dans le parc national de Tarangire. Ce parc se compose de milieux assez différents (région de collines boisées, savanes à acacias, grands marais) et est célèbre pour les ensembles de baobabs centenaires que l’on y trouve. En 4X4 dans ce parc, nous avons l’impression de voler, voir de skier sur ces plaines. Les paysages qui défilent sont grandioses et le spectacle des troupeaux de zèbres et de gazelles gambadant dans ces plaines est fabuleux.

Certains animaux ne se montrent pas facilement… La patience sera décidément la meilleure des vertus. Mais quelle récompense quand, après quelques heures de safari, au détour d’un chemin, derrière un buisson, vous apercevez un lion faisant la sieste, une lionne avec ses petits ou un éléphanteau essayant péniblement de se mettre debout ! Le moment est d’autant plus magique qu’il est exceptionnel. Nous avons alors vraiment l’impression de faire partie du décor du dessin animé du Roi Lion et que cette girafe qui nous regarde tout en continuant son chemin va nous demander ce que nous faisons là perdus parmi la faune locale!

Le soir venu, nous découvrions nos fabuleux logements, le paradis est proche!

Logement : TARANGIRE RIVER CAMP et TARANGIRE TREE TOPS.

Je ne m’imaginais pas qu’un safari puisse être si poétique et si ressourçant. Ces paysages époustouflants et l’observation de cette faune ont de véritables vertus thérapeutiques! Je ne peux que vous encourager à faire ce type de voyage. Voici, néanmoins, quelques conseils…

  1. L’écologie avant tout :Cela va de soi mais qui dit safari et découverte de la nature dit respect de l’environnement et des animaux. Il faut bien se rendre compte que vous allez vous immerger dans leur habitat naturel et que ce n’est pas un zoo. Votre passage ne doit avoir aucune conséquence sur la nature environnante. Soyez certains que votre agence de voyage respecte bien les règles en la matière. En voyageant dans ces lieux, vous devenez responsables à 100% de votre impact environnemental.
  2. Réservez votre voyage en toute conscience : Ce type de voyage, en dehors des sentiers battus, reste très onéreux et c’est un peu normal. Ici, on ne parle pas de luxe ostentatoire. Le luxe est dans la rareté et l’exception de visiter ces lieux si protégés. En tant que consommateurs, nous sommes responsables de choisir un tour opérateur, peut-être un peu plus cher mais qui ne fera pas de ce territoire, une usine à touristes avec tous les désagréments que cela occasionne.
  3. Choisissiez bien vos compagnons de voyage : Ne partez pas avec des enfants de moins de 8-9 ans. Comme je vous l’ai dit, ce n’est pas un zoo et apercevoir un animal peut parfois prendre des heures. Je ne pense pas qu’un tout petit ait la patience d’attendre dans une voiture 4X4, sous parfois une chaleur accablante. Aussi, les lodges sont des logements fabuleux en plein milieu de la nature. Mais qui dit lodge dit confort parfois rudimentaire.Mieux vaut être prévenu mais vous ne pourrez qu’apprécier le confort moderne en rentrant dans votre cocon! Après seulement 15 jours de voyage sans électricité, par exemple, nous étions toutes emballées d’utiliser un interrupteur pour allumer la lumière!
  4. Les essentiels: un bon appareil photo, une trousse à pharmacie préparée avec soin, des pastilles de chlore pour désinfecter l’eau non potable (pour vous laver les dents et les mains), de la lessive (très utile pour laver à la main vos vêtements poussiéreux entre deux safaris),quelques pulls, des bonnes chaussures de marche.
  5. Quand partir? La Tanzanie étant située dans l’hémisphère sud, les saisons sont inversées. Je vous conseille de partir pendant l’été européen entre juin et octobre. Les températures seront plus clémentes vu que ce sera l’hiver en Tanzanie mais c’est également la saison sèche. les pluies seront très rares voir inexistantes. Les nuits peuvent être très fraîches.
  6. Quel vaccins?  DTCP, hépatite B ,typhoïde, hépatite A, traitement antipaludique, fièvre jaune.
  7. Formalités: Un visa obligatoire et un passeport en cours de validité (non périmé avant 6 mois).
  8. Décalage horaire: +1 h en été, +2h en hiver.

Ce voyage restera à jamais gravé dans ma mémoire et j’aurai tellement hâte de faire découvrir cela à mes deux enfants. Je pense encore attendre un an ou deux pour qu’ils apprécient vraiment la chance d’être dans cet environnement et le caractère exceptionnel d’aller à la rencontre de cette population si fascinante!

Hakuna matata! 

About

Bonjour, Je suis Céline. Passionnée de voyages depuis toute petite, je vous propose la sélection de mes pépites! Hôtels, restaurants, place to be or to see, voici mon carnet d'adresses!

You may also like

Laisser un commentaire